FNADES - Evénéments

Le Forum de la fonction de direction 2009

Les journées ont été très intéressantes, elles ont rassemblé près d'une centaine de participants venus de toute la France. L'enregistrement « audio » des séances donnera lieu à publication. Nous vous tiendrons informés dès leur parution.

Discours de clôture du 2ème Forum de la Fonction de Direction

Au terme de ce Forum et au nom de la FNADES, merci à vous tous de nous avoir rejoint pour ce rendez-vous des directeurs et directrices.

Nous n’étions pas aussi nombreux que nous aurions pu l’espérer, mais vous êtes plusieurs à représenter des associations ou des réseaux auxquels  nous vous en remercions par avance, vous ne manquerez pas de relayer la teneur des propos de ces 2 journées.

Il est en projet d’éditer dans un livre les différentes interventions et les échanges de ce Forum, nous vous informerons en temps utile lorsqu’il sera disponible !

Pour ceux qui ne seraient pas inscrits dans une association adhérente à la FNADES, sachez que celle-ci, en Assemblée générale, s’est positionnée pour aider tout directeur prêt à monter une nouvelle association ou un nouveau réseau dans un territoire qui en est dépourvu et dans la mise en œuvre de cette création.

Et si vous connaissez des associations non adhérentes à la FNADES, informez-les de son existence !

En effet, s’il y a bien quelque chose que ces journées ont confirmé c’est que nous ne pouvons pas exercer ce métier sans transversalité, sans mise en commun, et seulement dans un entre-soi… C’est peut-être là où je situe le risque majeur dans les projets de regroupements ou d’associations à taille nationale ou européenne, ou pire dans l’isolement !

Mme Fourcade nous a gratifiés de sa première visite officielle suite à la nomination à la direction générale de la Cohésion Sociale, mais ce terme de Cohésion.

Si les directeurs doivent être les acteurs de la mise en œuvre de la cohésion sociale, il me semble que cela doit se faire en cohérence, avec du sens.

Nous avons souvent fait référence au « cœur du métier », pour ensuite  évoquer un avenir ou nous allons devoir répondre à des appels d’offre, que pour cela nous travaillerions par pôle
« Pôle Nord, Pôle Sud, la boussole que nous sommes censés consulter pour diriger tourne follement… Fera-t-il encore chaud au cœur de notre métier dans ces nouvelles organisations ?

Je veux croire que oui, ça tangue, ça bouge, mais si, comme Jean- Marie Jacquot, président de l’ARDESS dans le Languedoc-Roussillon, nous a planté le décor ce matin dans son intervention, - je dirai plutôt la bande-son - est souvent faite de plaintes, de peurs, de récriminations, pour autant après un temps de déception –le décret niveau 2- et un temps d’incertitude –suite aux réformes liées à la RGPP – les espaces du possible pour nos initiatives existent bel et bien, et les espaces de mobilisation apparaissent clairement.

Je retiendrai aussi que si la route est semée d’embûches, de paradoxes et de contradictions, elle le doit surtout au principe de réalité et qu’une fois dépouillée des épouvantails et des boucs émissaires que sont les « marchands », les stratégies d’association, les ARS, l’Europe, la mondialisation, en passant par les formations au rabais, cette route redevient carrossable.

Nous avons vécu durant 2 jours, des échanges entre professionnels où ne dominaient pas récriminations et morosité !

Il y a débat (s), divergences de point de vue, des positionnements marqués voire musclés, autant de pistes à exploiter pour affiner la pensée et mieux positionner le curseur dont il était question hier avec Marcel Jaeger.
La FNADES envisage d’ores et déjà de reproposer un évènement l’an prochain ;
J’en suis personnellement ravie, et j’attends des associations qui nous constituent qu’elles répondent présentes lors de notre future Assemblée Générale le 13 mai 2011.

Cette mobilisation est essentielle, merci de relayer aussi le message à vos présidents d’associations de directeurs, si d’aventure ils n’étaient pas présents aujourd’hui.

Et pour conclure,
Merci à nos intervenants pour la qualité de leur apport, mais surtout Merci à Michel Defrance qui  à été le maître d’œuvre de l’organisation de ces journées et qui a réussi à nous proposer un plateau d’excellence quant aux interventions magistrales, et ce malgré les défections de début de colloque !
Si nous étions trop peu à en profiter, eh bien, tant pis pour les absents, on leur fera savoir !

A l’année prochaine

Corine Notelteers
Vice-présidente de la FNADES